Oracle Application Express 4.2 - Introduction

   

RCI Informatique, Octobre 2012

1 - Introduction

Avec les versions 10 G de sa base de données, Oracle a intégré un environnement de développement rapide, nommé HTML DB.
Son nom "officiel" est devenu  Oracle Application Express (APEX), en janvier 2006.

Les principales caractéristiques de cet environnement de développement sont les suivantes :

    - Entièrement en interface HTML, cet environnement permet de construire des applications HTML liées à la base de données Oracle.

    - Indépendance vis à vis des systèmes d'exploitation : les serveurs et les postes de travail peuvent être sous Windows, Apple Macintosh OS X,  Linux, Unix.

    - Cet environnement s'appuie sur l'interface HTTP fournie par Oracle, en simplifiant le travail du programmeur.

    - Les tâches suivantes sont en particulier épargnées au programmeur :

        - Mécanisme général des pages et de leur enchaînement
        - Passage et récupération des données de formulaires
        - Système de menus et de sous-menus
        - Mécanisme de sécurisation des échanges HTTP
        - Mécanisme de fabrication d'états et de graphiques

    - Cet environnement est entièrement basé sur la syntaxe SQL et surtout le langage PL/SQL, élément fondamental de performance et de pérennité des développements en environnement Oracle.

    - Le profil des développeurs "ciblés" par cet environnement de développement rapide, a été défini davantage comme des individuels que de grandes équipes. Une bonne connaissance préalable des outils HTML (tels que FrontPage ou Dreamweaver), de la syntaxe SQL et surtout du langage procédural Oracle PL/SQL feront gagner beaucoup de temps au développeurs.

    - De nombreux assistants ont été développés, destinés à augmenter la productivité des développeurs.

    - L'environnement "bureautique" des développeurs n'est pas oublié, avec des outils destinés à faciliter les échanges entre Oracle et Microsoft Excel ou Microsoft Access.

   - La version 1.6 d' Oracle HTML DB a été disponible depuis janvier 2005, elle a été suivi par une version 2.0.

   - En mars 2006, avec la mise en production d'Oracle XE (Express Edition), une version 2.1 est intégrée à Oracle XE. C'est avec cette version que l'interface d'administration d'Oracle XE a été programmée. Oracle XE ne comporte pas de serveur Apache, mais un serveur HTTP intégré à la base de données. Les fichiers statiques (images, icônes, etc.) ne sont plus stockées dans un répertoire physique sur le disque, mais dans une structure XDB accessible par l'interface WebDAV.

   - En Août 2006, la version 2.2 a été rendue disponible.

   - En Mars 2007, la version 3.0 d'Oracle Application Express a été mise en production.

   - En 2007, la version 3.0.1 d'Oracle Application Express a été disponible.

   - En Février 2008, la version 3.10 d'Oracle Application Express a été disponible.

   - En  Mai  2008, la version 3.11 d'Oracle Application Express a été disponible.

   - En Août  2008, la version 3.12 d'Oracle Application Express a été disponible.

   - En Février  2009, la version 3.2 d'Oracle Application Express a été disponible.

   - En Août 2009, la version 3.21 d'Oracle Application Express a été disponible.

  - Fin Juin 2010, la version 4.0 d'Oracle Application Express a été disponible. Elle a été prévue pour une utilisation en collaboration avec SQL Developer qui permet de visualiser les applications, les pages, les branchements, directement à partir de ce qui est stocké dans la base Oracle.

  - Fin Août 2011, la version 4.1 d'Oracle Application Express est disponible.

  - Depuis Octobre, la version actuelle d'Oracle Application Express est la version 4.2.
Parmi ses principales fonctionnalités nouvelles on peut évoquer l'ouverture aux tablettes et mobiles.
Oracle APEX est également au coeur de l'offre Oracle Coud.



2 - Retour sur les outils de développement rapide d'Oracle

La liste ci-dessous est non-exhaustive, et ne comprend que les outils d'Oracle sur lesquels RCI Informatique a développé des compétences, depuis deux décennies.

- 1986, le langage PL/SQL permet d'intégrer la définition d' algorithmes à Oracle

- 1988, ORA*123 permet de formuler directement des requêtes à l'intérieur de cellules du tableur Lotus 123.
        - Dans les années suivantes, d'autres outils permettront de travailler de façon similaire avec Microsoft Excel.
        - Citons Second Wind (d'Anju technologies) puis RciTools Oracle-Excel (depuis 1995). La feuille de calcul du tableur devient une interface utilisateur d'accès à la base de données.

- 1989, la version pour Macintosh d'Oracle, est fournie avec une interface HyperCard. On peut effectuer  une programmation orientée "objet" et accédant à la base de données.

- 1992, en environnement Windows, Multimedia ToolBook permet de travailler comme avec HyperCard. Le même type d'interfaçage est fourni par Oracle pour Multimedia ToolBook qu'il l'avait été pour HyperCard..

- 1995, Oracle Objects for OLE fournit un outil générique permettant à des applications Excel, Access, Delphi, Visual Basic d'interagir avec Oracle.

- 1996, avec Oracle Power Objects, Oracle fournit un environnement de développement rapide, réellement "objet", multi-plateformes (Windows, Macintosh). L'environnement génère des exécutables, autonomes (se passant de DLLs complémentaires)  Des applications développées avec Oracle Power Objects fonctionnent toujours, avec Oracle 8, 9 et Oracle 10g ! 

- 1998, fourniture par Oracle des bibliothèques et outils de développement en mode HTML.  Les bibliothèques PL/SQL de travail en mode HTML sont rendues disponibles (PL/SQL Web Toolkit).  Oracle Application Server sera l'ancêtre de Internet Application Server. Oracle Web-DB sera celui des premières versions d'Oracle Portal, puis d' Oracle HTML DB.

- 2000, l'interface HTML/Oracle est fournie en "standard" avec Oracle 8i, sous forme d'un logiciel Apache préconfiguré, et d'outils associés: mod-PL/SQL et configurateur de DAD (Data Access Descriptor).

- 2004, large diffusion de la version 1.5 d'Oracle HTML DB, suivi en janvier 2005 de la version 1.6

- 2005, septembre 2005, disponibilité de la version 2.0.  

- Octobre 2005, Oracle HTML DB fourni avec la nouvelle version gratuite d'Oracle gratuite Oracle Database XE (Express Edition).

- Janvier 2006, la dénomination "officielle" d'Oracle HTML DB devient Oracle Application Express.

- Mars 2006, Oracle Express Edition (Oracle XE) intègre la version 2.1 d'Oracle Application Express

- Août 2006, disponibilité de la version 2.2.

- Mars 2007, disponibilité de la version 3.0.

- Juillet 2007, disponibilité de la version 3.0.1 pour Oracle 9.2, 10.x et Oracle XE.

- Février 2008, disponibilité de la version 3.10  pour Oracle 9.2, 10.x, 11.1 et Oracle XE.

- Mai 2008, disponibilité de la version 3.11  pour Oracle 9.2, 10.x, 11.1 et Oracle XE.

- Août 2008, disponibilité de la version 3.12  pour Oracle 9.2, 10.x, 11.1 et Oracle XE.

- Février 2009, disponibilité de la version 3.2  pour Oracle 9.2, 10.x, 11.1 et Oracle XE.

- Août 2009, disponibilité de la version 3.21  pour Oracle 9.2, 10.x, 11.1 et Oracle XE.

- Juin 2010, disponibilité de la version 4.0  pour Oracle 10.2, 11.1, 11.2 et Oracle XE.

- Août 2011, disponibilité de la version 4.1  pour Oracle 10.2, 11.1, 11.2 et Oracle XE (version 10.2 et 11.2).

- Octobre 2012, disponibilité de la version 4.2 d'Apex.


3 - Présentation d' Oracle Application Express
 

Voici des exemples originaux, conçus par RCI Informatique, comportant des copies d'écran, introduisant à l'utilisation d' Oracle Application Express :
 

Un exemple complet d'application Oracle APEX, commenté, rédigé en français, pas à pas, avec de multiples copies d'écran, développé avec Oracle 11.2 et Apex 3.21.
Il est destiné à favoriser une prise en main rapide de cet outil de développement à des développeurs déjà familiers avec les bases de données Oracle :


1-Définition de table avec "Sql Workshop", saisie de jeu d'essai, définition de clé étrangère, obtention du SQL/DDL généré par les assistants.

2-Création de l'application.

3-Création d'un état et d'un formulaire, liés, sur la même page APEX.

4-Personnalisation de formulaire et d'état, validations, intégration de PL/SQL, validation conditionnelle.

5-Listes de valeurs (LOV), définition et utilisation. Valeurs par défaut.

 

Autres exemples :


        Page d'accueil, présentation des différents modules (2.2)

        Utilisation de SQL Workshop, création de nouvelles tables (2.2)

        Création d'une nouvelle application (2.2)

        Liste de valeurs, création d'un champ HTML liste, fonction PL/SQL (1.5)

        Téléchargement d'image, personnalisation des modèles de pages (1.5)

        Création dynamique de documents PDF en PL/SQL avec Oracle Application Express (2.1, 2.2, 3.10 ,3.11 et 3.12)

        Création dynamique de classeurs Microsoft Excel et Calc Open Office en PL/SQL avec Oracle Application Express (3.10 , 3.11 et 3.12)
 

 

4 - Pour aller plus loin avec Oracle Application Express

 

BLOG de RCI Informatique sur Oracle XE et Application Express

RciTools RPDF, bibliothèque de génération par programmation PL/SQL de documents PDF

RciTools RXLS, bibliothèque de génération par programmation PL/SQL de documents Microsoft Excel et Calc Open Office

Sélection de sites Internet sur Oracle Database XE

Dossier technique Oracle Application Express (APEX)

Sélection de sites Internet réalisés avec Oracle Application Express

Sessions de formation à  Oracle Application Express (APEX 4.2, 4.1, 4.0 et 3.21)

Installation d'Oracle 11g et activation d'APEX (intégré en standard)

Installation d'Oracle XE 11.2  et accès à l'administration d'APEX

Installation d'Oracle XE 10.2  et activation d'APEX




Tous droits réservés, RCI Informatique SAS, 2004-2011

rci@wanadoo.fr

www.rci-informatique.net