Oracle Database 11g
Téléchargement et Installation sous Windows

   

RCI Informatique
25 octobre 2007


1 - Introduction

La version Oracle 11g pour Windows comporte de façon intégrée l'outil de développement rapide APEX (Oracle Application Express).
Avec cette version, il n'est plus nécessaire de procéder à une installation spécifique, APEX étant maintenant un élement standard de la distribution Oracle.

Un serveur HTTP est également directement intégré à la base de données. Ce serveur utilise la technologie WebDAV  et le package XDB d'Oracle.

Ce dossier technique a pour objet de procéder, étape par étape, à une installation standard d'Oracle 11g, au paramétrage d' APEX et à la réalisation d'une première application.


2 - Téléchargement

Le lien de téléchargement est proposé à l'adresse :   www.oracle.com/technology/software/products/database/index.html

Le document, au format .zip, a une taille de 1824 Mégas.


 

3 - Désinstallation (éventuelle) de versions de d'évaluation d'Oracle

Vérifier que tous les éventuels produits autres produits Oracle "à l'essai" sont désinstallés, qu'il n'y a plus, dans le cas de Windows, de services Oracle "actifs".

Si vous avez actuellement une version en production Oracle XE (10.2) l'installation d'Oracle 11 laissera votre Oracle XE inchangé, les deux versions pouvant coexister sur la même machine Windows.

 

4 - Décompactage du document téléchargé
 

 

5 - Lancement de l'installation

Indiquer le nom de la base de données à créer (par défaut ORCL), ainsi que le mot de passe principal :

L'installeur effectue un certain nombre de vérifications :

Puis un récapitulatif de l'installation en préparation est affiché :

Une fois que l'on a cliqué sur le bouton "Installer", l'installation commence :

Vers la fin, une phase automatique de lancement d'assistants se produit :

Une base de données prête à l'emploi est créée :

Puis un message vous informe de la fin de l'installation.


Il est conseillé, à cette étape, de procéder à la vérification des mots de passe et au déverrouillage des comptes.


6 - Déverrouillage des comptes et changement éventuel des mots de passe

Cette étape consiste à retirer la "coche" de verrouillage et à indiquer, éventuellement, de nouveaux mot de passe :

On changera le mot de passe de HR, car on va l'utiliser ensuite.
On peut remarquer que différents schémas nécessaires à APEX (Oracle Application Express) ont été automatiquement créés.

Ce sont les schémas nommés:  FLOWS_030000,  FLOWS_FILES et APEX_PUBLIC_USER.

 

7 - Fin de l'installation et première connexion
 

A partir d'une fenêtre DOS (invite de commande), lançons SQL Plus, connectons nous et effectuons une première requête.
La base de données Oracle fonctionne, et c'est bien la version 11.1.0.6.0 !!!

Examinons les répertoires installés.
On note la présence du répertoire apex :

 

8 - Configuration et activation du serveur HTTP intégré dans Oracle 11

Les utilisateurs qui se servent d'Oracle XE depuis déjà plus d'une année, ne seront pas dépaysés.
On retrouve dans Oracle 11, ce qui avait été introduit dans Oracle XE, à savoir un serveur HTTP / WebDAV, directement intégré à Oracle.

A partir de SQL Plus en mode DOS, on lance le script  
@apxconf

On indique le mot de passe que l'on souhaite pour l'administrateur APEX, ainsi que le port qui sera utilisé en HTTP.
Ici, c'est le port 8081 qui a été utilisé, car le port 8080 était dédié à une autre instance, Oracle XE

Enfin, il faut que l'utilisateur anonymous soit déverrouillé :

 

9 - Connexion en tant qu'administrateur APEX - Création d'un WorkSpace

On peut maintenant se connecter, en mode HTTP,  à l'adresse   http://serveur:port/apex/apex_admin

Dans notre cas, ce sera :    http://127.0.0.1:8081/apex/apex_admin
 

Accédons aux commandes "Manage Workspaces" :


Le schéma HR a été créé automatiquement dans la base, à buts de tests et d'essais.

Créons un nouveau WorkSpace (Espace de Travail), nommé , avec le même nom, HR, qui va utiliser le schéma HR existant :
 

Le schéma HR a été créé :

 

10 - Connexion en tant que développeur APEX - Affichage de la version Oracle 11g


Le workspace HR venant d'être créé, on peut s'y connecter, en mode HTTP,  à l'adresse   http://serveur:port/apex

Dans notre cas, ce sera :    http://127.0.0.1:8081/apex
 

Une suite d'écrans nous aura éventuellement demandé de modifier le mot de passe du développeur Apex nommé HR .
On se connecte enfin, en tant que développeur nommé HR au Workspace HR :

Accédons au SQL Workshop d' Apex, et introduisons la commande permettant de vérifier la version de la base de données.

C'est :      select product from product_component_version

Nous sommes bien connecté, avec Apex 3.0.1.00.08 à la base de données Oracle Database 11g :

 

11 - Création d'une première application web


L'assistant d' Application Builder nous guide :
 

Une application doit comporter au minimum une page vierge :

 

Utilisons le mode d'authentification standard, le mode "Application Express" :


L'application est créée :

Ajoutons une région dans la page 1, avec un libellé, puis lançons cette nouvelle application !

 

12 - Connexion avec SQL Developer à Oracle 11g


Après avoir téléchargé depuis le site Oracle la plus récente version de SQL Developer, créons une nouvelle connexion.

Il faut mentionner le user/password du schéma Oracle auquel on se connecte, ici    hr  mot de passe  hr

La base Oracle à laquelle on se connecte est ici identifiée par son SID, qui est  ORCL
Le port est par défaut le port  1521

SQL Developer nous permet de visualiser et d'administrer un certain nombre d'objets des bases Oracle, ainsi que certains attributs des applications APEX :

 

11 - Pour aller plus loin avec Oracle Database 11g et le développement Web...
 

Blog de RCI Informatique sur APEX - Oracle Application Express

RciTools RPDF, bibliothèque de génération par programmation PL/SQL de documents PDF

Dossier technique Oracle Application Express

XE (Express Edition, version gratuite)

Sélection de sites Internet sur Oracle Application Express (HTML DB)

Sessions de formation à  Oracle Application Express
 



Tous droits réservés, RCI Informatique SAS, 2004-2007

rci@wanadoo.fr

www.rci-informatique.net