Oracle Database 11g release 2
Téléchargement et Installation sous Windows

   

RCI Informatique
12  avril 2010


1 - Introduction

La version Oracle 11g release 2 pour Windows (11.2.0.1.0) est disponible depuis le début avril 2010.
Depuis septembre 2010, il était déjà possible d'utiliser Oracle 11.2  avec Linux et d'autres systèmes d'exploitation.
La première release d'Oracle 11g pour Windows,  (11.1.0.6)  datait d' octobre 2007.
Cette nouvelle release 11.2 comporte de façon intégrée l'outil de développement rapide APEX (Oracle Application Express),

Un serveur HTTP est également directement intégré dans la base de données.
Ce serveur utilise la technologie WebDAV  et est implémenté dans sous le nom XML DB.
Il est nommé  par Oracle "Embedded PL/SQL Gateway".

Ce dossier technique a pour objet de procéder, étape par étape, à une installation standard d'Oracle  11.2, au paramétrage d' APEX et à la réalisation d'une première application.

Attention: ce dossier est destiné à des informaticiens ayant une connaissance minimale préalable d'Oracle et des principaux utilitaires : SQL Plus, SQL Developer, ainsi que des notions minimales en ce qui concerne l'administration Oracle.
Si vous débutez complètement avec Oracle, il est conseillé de commencer avec Oracle XE 10.2, dont un tutoriel d'installation et de démarrage, plus simple, est disponible  à l'adresse
www.rci-informatique.net/d/oracle_xe


2 - Téléchargement

Le lien de téléchargement est proposé à l'adresse :   www.oracle.com/technology/software/products/database/index.html

Dans ce dossier, nous abordons l'installation de la version Oracle 11.2 pour Windows 32 bits.
L'installation est effectuée sur un système Windows XP Professional.
La documentation indique une compatibilité avec les variantes suivantes de Windows :

- Windows Server 2003 - all editions
- Windows Server 2003 R2 - all editions
- Windows XP Professional
- Windows Vista - Business, Enterprise, and Ultimate editions
- Windows Server 2008 - Standard, Enterprise, Datacenter, Web, and Foundation editions. The Server Core option is not supported.
- Windows 7 - Professional, Enterprise, and Ultimate editions

Deux documents, au format .zip, doivent être téléchargés :


 

3 - Désinstallation (éventuelle) de versions de d'évaluation d'Oracle

Vérifier que tous les éventuels produits autres produits Oracle "à l'essai" sont désinstallés, qu'il n'y a plus, dans le cas de Windows, de services Oracle "actifs".

Si vous avez actuellement une version en production Oracle XE (10.2) l'installation d'Oracle 11 laissera votre Oracle XE inchangé, les deux versions pouvant coexister sur la même machine Windows.

 

4 - Décompactage du document téléchargé
 

Il est nécessaire de décompacter les deux documents .zip téléchargés dans le même répertoire.
Si on décompactait les deux documents dans des répertoires distincts, alors, lors de l'installation, des fichiers seraient indiqués "manquants".
Ici, les deux documents zip ont été décompactés vers le dossier nommé 
C:\temp_oracle

Si on vérifie la taille totale des documents, une fois décompactés, on obtient 2784 fichiers et 899 dossiers :

 

 

5 - Lancement de la préparation de l'installation

- Effectuer le lancement de setup.exe

- Une fenêtre de type "DOS" apparaît pendant quelques instants, vérifiant que le système est compatible avec Oracle 11.2 :

 

- La première étape, non obligatoire,  permet de s'inscrire :

 

- Nous allons choisir "Créer et configurer une base de données" :

- Choix de la classe "de Bureau" :

 

- Il faut dans l'étape 4, indiquer un certain nombre de paramètres.

Ici, il a été choisi une installation dans le répertoire C:\oracle11  en utilisant un "Oracle Home" nommé  "dbhome_3".
La version dont l'installation est présentée, est ici la version "la plus abordable financièrement" d'Oracle, à savoir la version "Standard Edition One".
Un jeu de caractères "Unicode" a été sélectionné (dans le but de stocker des textes dans des langues différentes, en particulier des langues asiatiques).
Le nom global de base de données a été indiqué en tant que ORA3   (et non pas ORCL).
Enfin le mot de passe d'administration est spécifié à  Manager1  (du fait de la distinction entre minuscules et majuscules, et de l'obligation de ne pas utiliser le classique manager).

 

Puis la procédure d'installation effectue un certain nombre de vérifications :


Enfin, un récapitulatif est généré :

Il faut maintenant cliquer sur le bouton "Fin", pour lancer effectivement l'installation.

 

6 - Progression de l'installation

Lors de l'installation, une alerte a indiqué "Echec de l'élement Assistant Configuration Oracle net".

 

Après avoir cliqué sur le bouton "Réessayer", cette étape a été franchie avec succès :

L'assistant de configuration et création automatique d'une première base de données, est lancé automatiquement, dans une autre fenêtre :

Un dialogue récapitulatif est affiché. 

On va cliquer sur le bouton "Gestion des mots de passe..."

Puis retirer les "coches" de verrouillage des différents "schémas", et enfin cliquer sur "OK".

La phase d'installation est enfin terminée avec le dialogue final :

On terminera, en cliquant sur "Fermer".

 

7 - Connexion à la base Oracle 11.2 depuis SQL Developer, activation du server HTTP intégré

On va pouvoir se connecter à la base Oracle, avec SQL Plus ou avec SQL Developer.

Il est conseillé d'utiliser la version la plus récente (2.1.1), qui peut être téléchargée à l'adresse: 
http://www.oracle.com/technology/products/database/sql_developer/index.html

Voici les paramètres de connexion depuis SQL Developer :

On va exécuter le script :

begin DBMS_XDB.SetHttpPort(7777); end;
/

Ce script va permettre d'activer le serveur HTTP intégré à Oracle, et d'indiquer le numéro de port à utiliser (ici le port 7777).

 

8 - Réinitialisation du mot de passe d'administration d'Oracle APEX

On ouvre une fenêtre de "ligne de commande" sous Windows.
On commence par "se placer", dans le répertoire apex (situé dans le répertoire où Oracle 11 a été installé).
On va se connecter avec SQL Plus, au schéma SYS, en tant que DBA :
 

On lance le script SQLplus nommé  apxchpwd.sql

Et, lors de la question "Enter a password for the ADMIN user", on indique le mot de passe d'administration générale d'APEX, en majuscules, que l'on souhaite utiliser, puis on valide avec la touche "Entrée":

 

9 - Connexion en tant qu'administrateur  d'Oracle APEX

On va maintenant utiliser un navigateur Internet tel que FireFox ou Internet Explorer.

Tout ce qui suit peut être exécuté, directement sur l'ordinateur où l'installation a été effectuée, ou bien depuis un autre ordinateur, connecté en réseau.

On va  utiliser, depuis le poste de travail lui-même, l' adresse de connexion suivante :   

http://127.0.0.1:7777/apex/apex_admin

Un dialogue nous demande de nous identifier :

Il faut à ce niveau indiquer  admin   en tant que "Username" et en tant que "Password",  le mot de passe qui a été spécifié à l'étape 8.

 

10 - Changement initial de mot de passe administrateur  d'Oracle APEX

Lors d'une première connexion, Oracle APEX prévoit, en standard, que le mot de passe doit être changé.

Donc un dialogue demande d'indiquer un nouveau mot de passe:

La version d'Apex Oracle, pré-installée avec Oracle 11.2 est la version Apex 3.1.2.
Dans un but de sécurité, cette version prévoit des mots de passe "élaborés" et non pas des mots de passe "simples".
Il faut donc indiquer en tant que "New Pasword" un mot de passe, comportant un nombre minimal de caractères, avec majuscule(s)/minuscule(s), caractère(s) numérique(s) et alphabétique(s) et caractère spécial (tel que _ ).

Une fois le nouveau mot de passe introduit et accepté, un dialogue permet de revenir à l'identification :

 

Après avoir introduit le nouveau mot de passe, on accède au menu général d'administration d'Oracle Apex :

On peut noter le numéro de la version, en bas d'écran à droite :   Application Express  3.2.1

Avec Oracle 11.1 c'était la version Apex 3.0.1 qui était préinstallée.
Un dossier technique réalisé par RCI Informatique, en date du 25 octobre 2007, en détaillait l'installation : 
http://www.rci-informatique.net/d/oracle11g/

 

11 - Création d'un espace de travail APEX

En cliquant sur l'image "Manage Workspaces" on accède au menu de gestion des "espaces de travail" APEX.

On va créer un "espace de travail APEX" nommé HR, basé sur le "schéma" (existant) nommé HR :

On va créer un "administrateur d'espace de travail", nommé HR :

Un dialogue confirme la création de l'espace de travail et de l'administrateur nommés tous deux HR :


 

 

12 - Connexion à l'espace de travail APEX, création puis publication d'une première application

On va  utiliser, depuis le poste de travail lui-même, l' adresse de connexion suivante :   

http://127.0.0.1:7777/apex/

Depuis un autre poste de travail du réseau, on pourra remplacera simplement  127.0.0.1 par l'adresse IP du poste sur lequel Oracle 11.2 a été installé.  

 

Apex "SQL Workshop" permet d'accéder, en mode HTTP, aux données présentes dans le schéma HR :

On va créer une première application permettant de formuler des requêtes sur la table  EMP des employés.

Revenons à la page d'accueil APEX, et cliquons sur "Application Builder":

Cliquons sur le bouton "Create >", puis sur le bouton "Create Application" :

Une nouvelle application, doit comporter, au moins une "page vide" :


 

Les onglets APEX correspondent à un système de menus, en haut de page.
Un niveau d'onglets est en général suffisant pour de nombreuses applications Apex :


Le mécanisme standard d'identification APEX convient aux phases de développement et de tests d'une application :

Un thème est un ensemble de feuilles de styles et d'icônes personnalisant  les objets de l'interface utilisateur d' Apex:

Un dialogue récapitule les éléments spécifiés lors de l'assistant de création d'une nouvelle application :

 

La nouvelle application comporte deux pages déjà créées, la page 1, que nous allons compléter, et la page 101, qui est dédiée à l'identification :

 

On va cliquer sur l'icône   "Page 1", pour accéder à une description de cette page (HTML)  sous forme de collection d'objets :


 

En cliquant sur le bouton "Create >", on va pouvoir créer une nouvelle "région" :

 

 

On va sélectionner "Report" :

 

Un état interactif (Interactive report) permet de disposer d'outils de requêtage, automatiquement disponibles :

 

Un état interactif peut être basé sur une table ou sur une vue. Indiquons ici la table des employés qui figure parmi les exemples fournis par Oracle :


La nouvelle région a été ajoutée à la page 1 :

En cliquant sur la petite image, représentant un "feu tricolore", qui se trouve en haut à droite, juste à droite de "Page 1", on peut directement lancer l'application :

 

On peut également se connecter, en réseau, depuis un autre poste de travail, en indiquant le numéro de l'application (ici 101):

Cette nouvelle application peut également être testée, en ligne, à l'URL suivante, sur le site d'Oracle destiné aux applications de démonstration :

http://htmldb.oracle.com/pls/otn/f?p=28974

 

 

11 - Pour aller plus loin avec Oracle Database 11g et le développement Web...
 

Blog de RCI Informatique sur APEX - Oracle Application Express

RciTools RPDF, bibliothèque de génération par programmation PL/SQL de documents PDF

RciTools RXLS, bibliothèque de génération par programmation PL/SQL, de classeurs Microsoft Excel et Open Office Calc

Dossier technique Oracle Application Express (APEX)

Dossier technique Oracle Apex XE (Express Edition, version gratuite)

Sessions de formation à  Oracle Application Express (APEX)
 



Tous droits réservés, RCI Informatique SAS, 2010

rci@wanadoo.fr

www.rci-informatique.net