Oracle Database 12c  et Oracle Apex 4.2.3
Téléchargement et Installation sous Windows

 

 

RCI Informatique
23 septembre 2013

1 - Introduction

L'outil de développement rapide Oracle Application Express  [Apex] version 4.2.3 est disponible depuis le 16 septembre 2013.
Ce tutoriel présente l'installation de trois produits Oracle:   Oracle Database 12c,  Oracle Apex 4.2.3 et SQL developer3.2.2.

Des copies d'écrans guident l'utilisateur, depuis le téléchargement, pendant les installations, et jusqu'à l'étape où il devient possible de commencer un développement.

2 - Téléchargement

Avant de télécharger, il faut s'inscrire, gratuitement, auprès d'Oracle Technical Network.

Les version téléchargées d' Oracle Apex et de Oracle SQL developer peuvent être utilisées gratuitement.

Les usages d' Oracle Database 12c, d' Oracle Apex et de Oracle SQL developer sont conditionnés par des licences d'utilisation, devant être acceptées, avant les téléchargements.
 

3 - Désinstallation (éventuelle) des versions antérieures ou préliminaires

Ce tutoriel suppose qu'il n'existe pas de version(s) déjà installée(s) de produits Oracle.

Si c'était le cas, il est conseillé de contacter un administrateur ou un homme système avant de procéder à cette installation.

 

4 - Configuration du système Windows

Cette installation a été testée sur un ordinateur portable Dell, gamme Inspiron, avec Windows 7 professionnel  64 bits, et disposant de 6 gigas de mémoire.

ecran_010.jpg
 

 

5 - Accéder au site Oracle et télécharger les produits

http://www.oracle.com/us/downloads/

On télécharge Oracle  Database 12c Release 1, pour Microsoft Windows x64  (64-bit), les fichiers 1 et 2,
ainsi que SQL Developer, 32 bits, avec jdk 1.6 inclus :

ecran_020.jpg

 

6 - Décompression des deux fichiers Oracle 12c dans un seul répertoire

L'ensemble des fichiers après décompression sera regroupé dans le répertoire database :

ecran_030.jpg

ecran_040.jpg

C'est dans le sous-répertoire  Components que se fait essentiellement la fusion des deux téléchargements :

ecran_050.jpg

 

7 - Création d'un compte utilisateur Windows, qui sera utilisé par l'installeur d' Oracle

Ce compte doit disposer de droits d'administration du poste de travail.
Pour ce tutoriel, on crée un compte Windows nommé  oracle

 

8 - Installation d' Oracle 12c

On lance l'installation en double-cliquant sur  setup :

ecran_040.jpg

L'installeur commence par vérifier les pré-requis au fonctionnement d' Oracle Universal Installer :

ecran_060.jpg

A l'étape 8.1, on introduit son adresse électronique.
Dans le cadre d'expérimentations et de tests, la réception des mises à  jour de sécurité n'est pas obligatoire :

ecran_070.jpg

A l'étape 8.2, on peut ignorer les mises à jour logicielles :

ecran_080.jpg

Aux étapes 8.3 et 8.4, on indique que l'on souhaite "Créer et configurer une base de données", de classe "Bureau" :

ecran_090.jpg

ecran_100.jpg

A  l'étape 8.5, on indique  l'utilisateur Windows qui a été créé à l'étape 7, ainsi que son mot de passe :

ecran_110.jpg

A  l'étape 8.6, on demande la création d'une base Oracle de type "Standard Edition",  avec un jeu de caractères Unicode, l'instance de base de données étant spécifiée comme orcl

On indique également le mot de passe d'administration (qui sera le mot de passe du schéma SYS), en respectant les règles suivantes :  présence de majuscule(s) et minuscule(s), lettre(s), chiffres(s), caractère(s) tel(s) que  _ et un nombre total de caractères  supérieur à 8.  Ce mot de passe sera noté :

ecran_120.jpg


Puis des vérifications complémentaires sont effectuées :

ecran_130.jpg

ecran_140.jpg


Dès que l'on a cliqué sur le bouton "Installer", l'installation va vraiment commencer :

ecran_150.jpg

 

ecran_160.jpg

 

ecran_170.jpg

ecran_180.jpg

ecran_190.jpg

La création de la base de données Oracle 12c est maintenant terminée.

La fonction "Gestion des mots de passe" va permettre de changer certains mots de passe (ce n'est pas obligatoire), mais surtout de déverrouiller certains schémas de la base de données.

ecran_200.jpg

Mise à part les schémas SYS et SYSTEM, tous les autres schémas sont verrouillés.

ecran_205.jpg

Ici on a déverrouillé les différents schémas .

On valide avec le bouton OK:

ecran_210.jpg

La dernière étape nous informe de l'installation réussie de la base de données :

ecran_220.jpg

 

9 - Test de connexion à  Oracle 12c avec SQL Plus, en mode "invite de commandes"

On ouvre une fenêtre d'invite de commandes.

Et on se connecte à la base locale avec SQL plus :

ecran_230.jpg

 

10 - Test de connexion à  Oracle 12c avec SQL Developer

Après avoir téléchargé SQL Developer 3.2.2 depuis le site d' Oracle, version Windows 32 bit, avec le JDK 1.6 intégré,
il suffit de décompresser le document .zip et de lancer  sqldeveloper.exe

ecran_240.jpg

Voici le dialogue de création d'une nouvelle connexion :

ecran_250.jpg

On indiquera que l'on souhaite se connecter au schéma SYS, avec le rôle DBA.
Le nom du serveur est localhost. Le port 1521, par défaut.
On indique comme SID    ORCL   qui est l'identifiant de l'instance créée.
Le mot de passe est celui indiqué à l'étape 8.6.

Puis on clique sur le bouton "Tester".
Le message  "Statut : succès" confirme que la connexion est correctement effectuée.

Ensuite on clique sur le bouton "Enregistrer" pour mémoriser cette connexion.

11 - Téléchargement de la version la plus récente d' Oracle APEX.

Au moment où ce tutoriel est réalisé, la version la plus récente est la  version 4.2.3.00.08 disponible depuis le 16 septembre 2013.

On téléchargera la version "All languages" qui se trouve à l'adresse

http://www.oracle.com/technetwork/developer-tools/apex/downloads/

Le document téléchargé est destiné à être décompressé. 
Cette décompression sera effectuée dans le répertoire 
C:\apex423
En respectant cette convention, on sera dans la même situation que lors de la préparation des scripts décrits plus loin dans ce tutoriel.

On vérifiera que le dossier   apex   se trouve bien juste au premier niveau à l'intérieur du dossier  C:\apex423

Au premier niveau du répertoire   C:\apex423\apex\ se trouvent les scripts d'installation et de désinstallation, ainsi que le sous-répertoire  C:\apex423\apex\images\ qui comporte les éléments statiques d' Apex (images, pictogrammes, scripts Java et feuilles de styles css), et sera utilisé lors d'une des phases de l'installation.

ecran_015.jpg

 

12 - Désinstallation de l'ancienne version d' Apex pré-installée dans Oracle 12c

Apex 4.2.3 étant disponible depuis le  16 septembre 2013, nous allons procéder à une désinstallation de l'ancienne version 4.2, qui était  pré-installée dans Oracle 12c, puis à une installation nouvelle.

On va, dans une fenêtre de commandes, commencer par se "placer" dans le répertoire apex :

cd C:\
cd apex423
cd apex

Puis on va démarrer SQL Plus, en mode dba :

sqlplus / as sysdba

ecran_016.jpg

Ensuite on va spécifier que l'on va exécuter des scripts Oracle dans la session en cours :

alter session set "_ORACLE_SCRIPT"=true;

ecran_017.jpg

Une fois ceci effectué, on va pouvoir lancer le script de désinstallation de la précédente version d' Apex.
La première instruction arrête le serveur HTTP intégré à Oracle, et qu'Apex va ensuite utiliser.
La seconde lance le script de désinstallation, présent dans le répertoire   
C:\apex423\apex\

exec dbms_xdb.setHttpPort (0);
@apxremov.sql

ecran_021.jpg

Au bout de quelques dizaines de secondes, nous sommes informés de la réussite de cette désintallation :

ecran_022.jpg

On quitte SQL Plus en faisant

exit

Après le passage de ce script, il devient possible de procéder à une installation de la nouvelle version d' Apex.

13 - Installation de la nouvelle version  4.2.3 d' Oracle Apex

On commence par ouvrir une nouvelle fenêtre de lignes de commandes.

On se place dans le répertoire  
C:\apex423\apex\

cd C:\
cd apex423
cd apex

On démarre SQL Plus en mode dba

sqlplus / as sysdba

On indique que l'on va exécuter des scripts Oracle

alter session set "_ORACLE_SCRIPT"=true;

On lance enfin le script d'installation d'Apex, en indiquant les "table spaces" utilisés et en spécifiant que l'alias en mode HTTP des documents présents dans le répertoire images  sera  /i/ :

@apexins SYSAUX SYSAUX TEMP /i/

ecran_031.jpg

L'installation une fois lancée, c'est un long défilement de messages :

ecran_032.jpg

Au bout de quelques minutes un message nous indique le temps total de l'installation :

ecran_018.jpg

Oracle APEX est maintenant installé dans les schémas de la base de données qui ont été créés.
Ces schéma sont visibles depuis SQL Developer.

14 - Installation des fichier statiques  de la nouvelle version  4.2.3 d' Oracle Apex

On va utiliser l'option la plus simple d'installation d' Apex à savoir l'utilisation du serveur HTTP intégré à Oracle.
Oracle emploie le terme "embbeded" pour ce serveur HTTP.

Les éléments statiques d' Apex (images, pictogrammes, scripts Java et feuilles de styles css) sont accessibles, depuis le navigateur HTTP, en utilisant la technologie WebDAV.

Oracle, depuis la version 10.2, et surtout la 10.2 XE,  a intégré la technologie WebDAV avec le package XDB.

On commence par ouvrir une nouvelle fenêtre de lignes de commandes.

On se place dans le répertoire  
C:\apex423\apex\  où se trouvent les scripts sql d'installation d' Apex:  

cd C:\
cd apex423
cd apex

On démarre SQL Plus en mode dba

sqlplus / as sysdba

On indique que l'on va exécuter des scripts Oracle

alter session set "_ORACLE_SCRIPT"=true;

On lance enfin le script d'installation des éléments statiques d'Apex, en indiquant comme argument le répertoire dans lequel a été décompressé le téléchargement d'Apex :

@apex_epg_config.sql c:\apex423


ecran_025.jpg

Un message indique que le répertoire images a été créé (dans webDav XDB).
Puis commence le transfert effectif des images et autres documents statiques.

ecran_023.jpg

Au bout de quelques dizaines de secondes, le message ci-dessus nous indique que le chargement des documents statiques s'est effectué avec succès.
Le message "Répertoire abandonné" ne doit pas inquiéter, c'est simplement la traduction en Français qui aurait plutôt du être du style "Répertoire traité puis libéré".

 

15 - Indication du "numéro de port" qui va être affecté à Apex dans le serveur HTTP intégré à Oracle.

Il faut choisir un numéro de port qui n'est pas déjà utilisé.

Dans ce tutoriel nous allons utiliser le port 7777 , qui a souvent été associé à HTML DB puis Apex dans les différentes versions successives depuis HTML DB 1.5 en 2004.

exec dbms_xdb.setHttpPort (7777);


ecran_024.jpg

 

16 - Spécification du mot de passe d'administration d' Apex.

Ceci est effectué en lançant également un script depuis SQL Plus.

Cette commande est également utile lorsque l'on a "perdu" le mot de passe d'administration générale d' Apex, qu'il est devenu "périmé" avec le temps, où bien qu'un trop grand nombre de tentatives successives erronées a provoqué sa désactivation.

On commence par ouvrir une nouvelle fenêtre de lignes de commandes.

On se place dans le répertoire  
C:\apex423\apex\  où se trouvent les scripts sql d'installation d' Apex:  

cd C:\
cd apex423
cd apex

On démarre SQL Plus en mode dba

sqlplus / as sysdba

On lance la procédure de réinitialisation du mot de passe :

@apxchpwd

Cette procédure attend un mot de passe, et  tient compte des majuscules et minuscules.
Il faut également que le mot de passe soit assez long, qu'il comporte majuscule(s), minuscule(s) , chiffre(s) et caractère(s) "spéciaux"  (tels que _  )


ecran_033.jpg

 

17 - Connexion à Oracle Apex, en tant qu'administrateur général d' Apex

Pour se connecter, avec un navigateur WEB tel que Firefox ou Internet Explorer, on va utiliser l'adresse suivante:

http://localhost:7777/apex/apex_admin

On va utiliser l'identifiant   admin  et le mot de passe qui a été introduit à l'étape précédente :

ecran_051.jpg

Apex demande que ce mot de passe soit changé.
Le nouveau mot de passe doit être différent (assez) du précédent et respecter les règles de complexité des mots de passe.

 

ecran_034.jpg

Une fois le mot de passe changé, en respectant les exigences d'Apex, la confirmation suivante est affichée :

ecran_035.jpg

Et, on est ramené à un dialogue de connexion, légèrement différent du dialogue initial.
En fait l'administration générale d'Apex correspond à un espace de travail nommé  INTERNAL

ecran_036.jpg

En introduisant exactement le nouveau mot de passe, on accède au menu général d'administration APEX :

ecran_037.jpg

 

18 - Création d'un nouveau schéma dans la base, avec SQL Developer

L'objectif est de créer un nouvel espace de travail APEX.

Un espace de travail APEX est associé à un schéma de  la base de données.
Apex propose soit de créer dans une même opération un nouveau schéma et l'espace de travail qui y est associé, ou de créer un espace de travail en utilisant un schéma préexistant.

Dans les précédents tutoriels d'installation Oracle+Apex, réalisés à propos d' Oracle Apex, depuis 2006, pour les versions 10.2  , 11.1 et 11.2 d'Oracle, en versions standard ou XE, en général, c'était la première option qui était utilisée.

Avec Oracle 12c, nous allons commencer par créer un nouveau schéma, avec SQL Developer, puis, dans l'outil d'administration d' Apex, créer un nouvel espace de travail (workspace) associé à ce schéma.

On commence par se connecter à SQL Developer, en tant que SYS   (en mode DBA)  avec SQL Developer.

Puis on passe la commande

alter session set "_ORACLE_SCRIPT"=true

/

Ensuite on utilise l'outil graphique de création d'un nouveau schéma.
Le choix "Créer un utilisateur..." apparaît en cliquant avec le bouton droit sur l'élément "Autres utilisateurs" :

ecran_260.jpg

On va demander la création d' un schéma nommé  C##TEST.
Ce schéma utilisera les "table spaces" USERS et TEMP.

ecran_270.jpg

Avec  l' onglet "Rôles" et on cliquera sur les différents boutons "Tout accorder", "Tout admininstrer" et "Tous par défaut" :

ecran_280.jpg

Avec  l' onglet "Privilèges système" et on cliquera sur les différents boutons "Tout accorder" et  "Tout admininstrer" :

ecran_290.jpg

Puis, on lance la création, en cliquant sur le bouton "Appliquer":

ecran_300.jpg

Une fois les ordres SQL  (DDL)  exécutés, le nouveau schéma C##TEST est visible parmi les autres:

ecran_310.jpg

 

19 - Création d'un nouvel espace de travail  Apex nommé TEST

On se connecte à Apex en tant qu'administrateur, avec l' URL :

http://localhost:7777/apex/apex_admin

ecran_320.jpg

Puis on clique sur le bouton "Create Workspace"

Il nous est demandé d'introduire le nom de l'espace de travail qui va être créé.

indiquons    TEST

ecran_330.jpg

Ensuite, on va indiquer que l'on souhaite ré-utiliser un schéma existant.
Et on sélectionne le schéma nommé C##TEST.
Ni mot de passe  ni quantité d'espace ne sont demandés :

ecran_340.jpg

On indique ensuite l'identifiant de l'administrateur de l'espace de travail TEST.
Ici on préfixe le mot ADMIN par le nom de l'espace de travail, cela donne   TEST_ADMIN.
On indique un mot de passe répondant au critère énoncés plus haut, lors de l'installation d' Oracle 12c.
Et enfin une adresse e-mail :

ecran_350.jpg

Un récapitulatif est affiché, avant la création effective :

ecran_360.jpg

Puis, après avoir cliqué sur le bouton "Create Workspace" la confirmation de la création est affichée:

ecran_370.jpg

 

 

20 - Connexion à l' espace de travail  Apex nommé TEST

On va se déconnecter de l'administration d' Apex, puis on peut se connecter à l'espace de travail qui vient d'être créé.

Le nom de l'espace de travail a été défini, à l'étape précédente en tant que  
test    l'identifiant de l'utilisateur (et administrateur) de cet espace de travail étant   test_admin

 Pour ces deux premières informations les majuscules/minuscules ne sont pas prises en compte.

En ce qui concerne le mot de passe, il convient de l'introduire en distinguant les majuscules des minuscules, puis on cliquera sur le bouton "Login to Application Express" :

ecran_380.jpg

A la première connexion, il est demandé de changer le mot de passe :

ecran_390.jpg

Après avoir changé le mot de passe, on clique sur "Return".

ecran_400.jpg

Le dialogue de connexion s'affiche à nouveau.

Cette fois-ci il n'est plus demandé de changer le mot de passe, et on atteint la page d'accueil d' Oracle Apex  :

ecran_410.jpg

Vérifions, en bas à droite, quelle est la version installée :

ecran_420.jpg

Plaçons nous dans le SQL Workshop, dans "SQL commands"  et formulons la requête suivante  :

select * from product_component_version

 

ecran_430.jpg

On vérifie ainsi les versions des composants de la Base Oracle.

 

 

21 - Création d'une première application APEX

Après s'être déconnecté de l'administration d' Apex, on peut se connecter à l'espace de travail qui vient d'être créé.

Cliquons sur « Application Builder », puis sur le bouton « Create » :



Cliquons sur l’icône  « Database » :

Dans la rubrique « Name » introduisons « Première Application », puis cliquons directement sur « Create Application » :


 

Un récapitulatif est affiché. On va créer sur le bouton « Create Application » de ce récapitulatif :

L’application est créée. Cliquons sur l’icône « Run Application »

 


 

Un dialogue d’identification est affiché :

 

L’application nouvelle est lancée. La page d’accueil est affichée :

 
22 - Boîte à outils de développement

Autour d' Oracle 12c et d' Oracle APEX, vous pouvez également disposer de tout un ensemble d'outils de développement gratuits, dont voici quelques uns:

- Oracle SQL developer  3.2.2 (disponible depuis Novembre 2012)
- Documentation complète Oracle 12, en formats HTML et PDF
- L'hébergement mutualisé gratuit d'applications APEX, à but de tests, démonstrations et prototypage, proposé par Oracle sur OTN
- WebDav pour Windows 7 et Windows 8 
- Les forums de développement Apex et Oracle PL/SQL
- Apache et PHP (permet un deuxième serveur HTTP, "à côté" du serveur HTTP intégré d'Oracle, pour gérer des grands volumes de documents et utiliser des scripts PHP)
- Apache Open Office 4.0.1 (la bibliothèque gratuite RXLS a été conçue pour un fonctionnement compatible avec Open Office Calc)
- La bibliothèque PL/SQL gratuite RPDF de génération de documents PDF
- La bibliothèque PL/SQL gratuite RXLS, de génération de classeurs Microsoft Excel et de documents Open Office Calc

 

 

23 - Pour aller plus loin avec Oracle 12c et le développement Web...
 

BLOG de RCI Informatique sur Oracle XE et Application Express

RciTools RPDF, bibliothèque de génération par programmation PL/SQL de documents PDF

RciTools RXLS, bibliothèque de génération par programmation PL/SQL de documents Microsoft Excel et Calc Open Office

Dossier technique Oracle Application Express (APEX)

Un exemple complet, pas à pas, de création d'une application APEX 321

Sessions de formation à  Oracle Application Express (APEX)

Installation d'Oracle 11g release 1 et activation d'APEX

Installation d'Oracle 11g release 2 et activation d'APEX

Installation d'Oracle 10.2 XE sous Windows (disponible et actualisé depuis 2006)

Installation d'Oracle 11.2 XE sous Windows

 



Tous droits réservés, RCI Informatique SAS, 2004-2013

rci@wanadoo.fr

www.rci-informatique.net